Skip to main content

Les 5 questions à se poser avant de craquer pour un sauna

Sauna de la marque duravit inipi ama sauna

Installer un sauna chez soi, c’est une décision qui, à priori, pourrait être prise à la hâte, au regard des nombreux bienfaits qu’il procure. Qui serait contre un peu de luxe chez soi ? Mais cette décision nécessite que l’on réfléchisse aux différentes implications notamment en matière d’aménagements. Il faut alors se poser les bonnes questions. Voici quelques petits conseils.

Quelle est l’utilité d’un sauna?

Venue de la Finlande, cette tradition qui date de 2000 ans permet de prendre des bains relaxants de chaleur sèche. Une chaleur qui aide à garder une peau jeune et élastique, favorise la perte de poids. La chaleur permet de dilater les pores et par la transpiration favorise l’élimination des toxines.
Bénéfique pour tous en général, son utilisation ne nécessite pas de précautions majeures. Seules les femmes enceintes ou les personnes qui souffrent d’asthme ou de maladies cardiovasculaires devront limiter la température lorsqu’elles l’utilisent.

Quels sont les types de sauna?

Il en existe deux types : le sauna traditionnel et le sauna à infrarouges. Le traditionnel est niché dans une cabine en bois. Il fonctionne grâce à un poêle à bois ou électrique qui chauffe des pierres de lave. On verse de l’eau sur les pierres ce qui émet de la chaleur (entre 80 et 100°C) et le coup de chaud favorisant la transpiration.
L’infrarouge, très ressemblant au traditionnel du point de vue de la cabine en bois, a la particularité de disposer d’émetteurs infrarouges qui remplacent les pierres. Ils provoquent une température bien moins vive que les charbons, variant entre 45 et 70°C.

Quel type de sauna choisir?

Entre le traditionnel et les infrarouges, choisir celui qui ira bien dans votre salle de bains peut se révéler être une décision plus complexe. Le choix se fait alors selon votre tolérance aux températures élevées.
Bien que tous deux agréables, le ressenti n’est pas le même selon le type choisi : le finlandais plus chaud fait transpirer de suite. L’infrarouge donne une sensation d’être sous le soleil, de forte chaleur.

Quels sont les aménagements nécessaires ?

Il se place en intérieur dans la salle de bains ou à l’extérieur. Prévoir une salle de bains à côté pour pouvoir se rincer après sa séance de bien-être. Très important aussi : vérifier la ventilation, il faut qu’elle fonctionne bien pour pouvoir renouveler l’air ambiant: une entrée d’air sous la porte et une évacuation d’air sous la paroi. Et une ouverture de 25 cm² pour installer une ouverture réglable. Si le sauna choisi est préfabriqué, il faut prévoir une hauteur du plafond supérieure à 2 mètres.
Le sauna s’entretient à l’huile aromatique pour le bois et à l’eau de javel pour le sol. Veiller à l’aérer au maximum pour chasse l’humidité.

Quels prix pour quelles options?

Les prix varient en fonction de la taille, de la qualité et des options choisies. Un modèle préfabriqué est moins cher qu’un modèle en massif.
Pour une personne, prévoir 600 à 700 euros pour un mini-sauna traditionnel (90 X 90 centimètres) et 1 500 à 2 000 euros pour un modèle à infrarouge. Pour du «sur mesure», un modèle en bois massif (2 X 2 mètres) avec des éclairages LED peut coûter jusqu’à 20 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *