Baignoires en bois : le retour aux sources

Les temps sont au retour à l’authenticité. Dans la façon de construire, dans la manière de s’alimenter. Mais si notre isolation et nos assiettes ont droit à un traitement de faveur, pourquoi pas notre façon de nous laver et nous détendre ?

Matériau noble s’il en est, le bois a longtemps été le seul à composer baignoires ou baquets. Alors pourquoi ne pas plonger à nouveau dans un bain temporel, et profiter de la chaleur et la robustesse d’une baignoire en bois ?

Pourquoi une baignoire en bois ?

Pourquoi choisir une baignoire en bois ?

Nous parlons bien ici d’une baignoire intégralement en bois, et pas seulement d’un habillage extérieur. Pourquoi faire de cet élément un vecteur essentiel de votre relaxation ? Doux au toucher, chaud au regard, le bois, mêlé à l’eau est un contact direct avec la nature. Ce n’est pas un hasard si au Japon, ce matériau est utilisé depuis des siècles pour les bains traditionnels.

Ensuite, le bois en bon isolant, maintient l’eau à température plus longtemps. A vous les minutes supplémentaires dans la douceur du bain !

Les essences utilisées

Les essences pour une baignoire en bois

Bien entendu, en présence d’un environnement humide comme celui du bain, tous les bois ne conviennent pas, car ils se doivent d’être résistants à la pression et au gonflement. Voici un florilège des essences dont on fait les meilleures baignoires :

  • bouleau, mélèze ou encore hêtre, fortement présents en Europe, ont l’avantage de réduire les coûts de transport. Ils proposent des variation de couleurs intéressantes
  • les bois exotiques, réputés imputrescibles (comme le tek, le wengé ou le doussié) sont cependant plus onéreux du fait de leur provenance
  • enfin les bois japonais, comme le hinoki (qui dégage un parfum envoûtant rappelant le citron), sont réservés à un savoir-faire artisanal et sont très coûteux.

L’entretien de votre baignoire en bois

Entretenir votre baignoire en bois

Souvent réalisées sur-mesure, les baignoires en bois sont un atout esthétique majeur pour une salle de bains. Mais pour qu’elles restent belles longtemps, il est impératif de respecter quelques précautions.

Ainsi, et à fin d’échapper au dépôt de calcaire, il convient d’essuyer la surface avec un chiffon doux. D’autre part, il faut éviter l’usage de produits d’entretien contenant des principes abrasifs, ou exclusivement destinés aux baignoires en acrylique.

Enfin, si votre bassin est huilé à la fabrication, il sera peut-être nécessaire de le huiler à nouveau tous les 1 ou 3 ans, afin d’écarter le risque d’une augmentation trop importante de l’humidité du bois.

Une réponse à “Baignoires en bois : le retour aux sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *