Skip to main content

Comment choisir sa robinetterie en fonction de la vasque

Image robinetterie vasque insolite

Mélangeur ou mitigeur, robinet rehaussé ou standard, moderne ou rétro, il y a aujourd’hui l’embarras du choix en matière de robinetterie. Achetée le plus souvent avec la vasque, elle se choisit en fonction de plusieurs critères. Ainsi l’adéquation de ses fonctionnalités et de son design avec le modèle de la vasque est essentielle.

Du mélangeur au mitigeur infrarouge, les différents types de robinets

Mélangeur traditionnel ou mitigeur, il existe différents types de robinets, adaptés aux attentes de chacun. Modèles classiques par excellence, les mélangeurs sont pourvus de deux manettes de part et d’autre du bec verseur. Une à gauche pour l’eau chaude, une à droite pour l’eau froide. Ce robinet a l’avantage d’être décliné dans de nombreux styles et formes, susceptibles de s’adapter à tous les modèles de vasques.

Plus actuel, le mitigeur est doté d’une commande unique qui contrôle à la fois la température de l’eau et son débit. Pratique, ce robinet s’actionne d’une seule main. Dans sa version thermostatique, il comporte deux commandes, une pour fixer la température de l’eau, l’autre pour régler son débit. En réglant avec précision la température, ce mitigeur limite les risques de brûlure. Il existe aussi le mitigeur infrarouge qui ouvre l’eau par simple passage de la main. C’est un mitigeur économiseur d’eau.

Choisir la hauteur appropriée du bec du robinet

Au-delà des fonctionnalités propres du robinet, il est essentiel que celui-ci soit bien proportionné à la vasque qu’il va équiper. À poser, encastrée ou semi-encastrée, chaque vasque réclame en effet une robinetterie adéquate. Ainsi, la vasque à poser nécessite un robinet réhaussé. La hauteur sous le bec du robinet doit être suffisante pour permettre une utilisation confortable. Un espace de 25 à 30 cm entre le bec et le fond du point d’eau est recommandé.

Pour les modèles encastrés ou semi-encastrés, un robinet d’une hauteur medium ou standard est plus indiqué. Dans tous les cas, il faut toujours s’assurer que la hauteur du bec du robinet est supérieure aux bords de la vasque. Outre la taille du bec, il faut aussi vérifier que le plan du point d’eau peut recevoir le type de robinet choisi. Robinetterie à trois trous ou monotrou, il est préférable de se renseigner avant.

Harmoniser sa robinetterie avec le design de sa vasque

Après le confort d’utilisation, l’esthétique est sans doute le critère de choix le plus important. La robinetterie participe à l’harmonie d’ensemble de la décoration. Il est donc essentiel de bien l’accorder avec la vasque. Les finitions des robinets (inox brossé, chrome mat ou brillant, cuivre, nickel) et les styles (retro, classique, contemporain) doivent s’assortir avec le point d’eau. Un mitigeur classique en inox, par exemple, s’accorde bien avec la ligne épurée et minimaliste d’une vasque encastrée en céramique.

Une fois la robinetterie choisie et installée, il est conseillé de l’entretenir et de la nettoyer régulièrement pour la préserver du calcaire contenu dans l’eau et des impuretés. Un chiffon humide et du savon au ph neutre suffisent pour nettoyer le corps du robinet. Dans tous les cas, il ne faut pas utiliser une éponge abrasive ou un détergent corrosif.

Désormais, vous êtes capables de choisir en un clin d’oeil le robinet le plus adapté à votre vasque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *