Installer un sauna chez soi : pourquoi pas ?

sauna duravit

Tout droit venu d’Europe du nord, le sauna est devenu aujourd’hui très populaire dans bien des maisons françaises. Vous avez envie d’opter pour ce type d’équipement dans votre logement ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour installer un sauna chez soi !

Où peut-on installer un sauna ?

Cela va de soi, mais le sauna n’est pas un équipement adapté à tous les logements. Il demande en effet une place assez conséquente, qui ne conviendra pas aux petits espaces et aux appartements. Bien entendu, il existe de nombreux formats de sauna, et vous pourrez choisir celui qui convient le mieux à votre habitation et à vos besoins : petit sauna de moins d’1,50 m2 pour une personne en position assise, ou bien un modèle plus grand pouvant accueillir plusieurs personnes ou un espace suffisant pour s’allonger. Vous pouvez également choisir d’installer votre sauna à domicile en extérieur, sur votre terrasse par exemple, mais il vous faudra bien évidemment dans ce cas opter pour un modèle qui supporte l’exposition aux éléments.

Si vous souhaitez installer un sauna lors de la rénovation de votre maison, il faudra vous assurer que le sol sur lequel vous allez le placer soit à la fois plan et bien solide. Un sol en carrelage ou en béton sera préférable à du parquet, car une cabine de saunapeut peser très lourd. Il est également nécessaire de prévoir une alimentation électrique suffisante à son fonctionnement, ainsi qu’une douche proche de votre sauna. En effet, il est conseillé après une séance d’environ 3-4 minutes, de prendre une douche froide, puis d’entrer à nouveau dans le sauna.

Quel modèle de sauna choisir ?

Il existe deux types principaux de saunas : le sauna finlandais (ou traditionnel) et le sauna à infrarouge. Le premier est chauffé par un poêle, qui peut être à bois ou électrique. Celui-ci chauffe des pierres de lave, sur lesquelles on verse de l’eau afin d’obtenir une chaleur allant de 80 à 100°C dans la cabine. Le second utilise une technologie différente, puisque la cabine est chauffée par des émetteurs infrarouge installés tout autour de celle-ci. La chaleur y est bien moins élevée, et atteint rarement plus de 70°C en moyenne.

Les personnes qui supportent bien les températures élevées pourront opter pour un sauna finlandais, tandis que celles préfèrent une chaleur moins intense, par goût ou pour des raisons médicales, choisiront plutôt un modèle à infrarouges. Concernant l’installation, un sauna à infrarouge nécessitera une plus grande puissance pour chauffer la cabine, et donc une alimentation électrique supplémentaire. Le modèle traditionnel, lorsqu’il est équipé d’un poêle à bois, devra bien entendu comporter un système d’évacuation de la fumée.

Le coût de l’installation d’un sauna

En rénovation, le coût d’installation d’un sauna peut souvent s’avérer plus conséquent que si vous optez pour cet équipement dans une nouvelle maison. il peut en effet nécessiter des travaux au niveau du sol ou encore de l’électricité de la pièce dans laquelle vous souhaitez installer votre nouveau sauna, travaux qui seront plus facile à réaliser s’ils sont prévus dès la construction de votre logement.

Le coût de l’équipement en lui-même est variable, en fonction de sa taille, du type de sauna choisi, mais aussi des matériaux utilisés ainsi que des options pour lesquelles vous aurez opté (éclairage d’ambiance, domotique, etc…). En moyenne, les saunas finlandais sont moins chers que leur équivalent à infrarouge, à partir de 1000€ pour les premiers contre au moins 2500€ pour le second. À ce prix, vous devrez également rajouter le coût de l’intervention de votre artisan plombier-chauffagiste pour l’installation de votre équipement en suivant les normes en vigueur, afin de vous assurer une sécurité optimale dans votre logement.

Une réponse à “Installer un sauna chez soi : pourquoi pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *