Skip to main content

Optez pour un plancher chauffant dans votre salle de bains

Femme assise sur plancher chauffant de salle de bains

Pour que votre salle de bain soit au top du confort, le chauffage est l’un des éléments les plus importants. Souvent, un simple radiateur n’est pas suffisant pour créer une sensation de bien-être. Alors pourquoi ne pas installer du plancher chauffant dans la salle de bains ?

Les dessous du plancher chauffant dans la salle de bains

Pourquoi opter pour un plancher chauffant ?

Le plancher chauffant est un système de chauffage par le sol qui repose sur l’installation d’éléments chauffants sous une chape d’enrobage, ensuite recouverte d’un revêtement adapté. La chape emmagasine et restitue une chaleur douce et homogène, créant une sensation de bien-être. Le contact avec le sol est agréable, ce qui est particulièrement appréciable à la sortie de la douche.

Invisible et silencieux, le plancher chauffant dans la salle de bain est également une solution gain de place grâce à l’absence de radiateurs sur les murs. Parmi d’autres avantages du plancher chauffant, notons aussi sa compatibilité avec n’importe quelle source d’énergie (électricité, gaz, pompe à chaleur, etc). On appréciera aussi la possibilité de piloter la température avec un thermostat connecté, et les économies d’énergie qui en découlent.

Plancher chauffant hydraulique ou électrique ?

Matériaux utilisés pour un plancher chauffant

Le plancher chauffant fonctionne à l’électricité ou à l’eau. Facile à poser, le système est composé d’une trame électrique à dérouler, au-dessus de laquelle on coule une dalle en béton. Dans le cadre de la rénovation d’une salle de bain, il s’agit d’une trame électrique sous carrelage. Aussi appelé plancher rayonnant électrique (PRE), c’est un système fiable, modulable selon la taille de la pièce et relativement économique, permettant une baisse de dépenses de 13% par rapport à un chauffage électrique traditionnel.

Le plancher chauffant hydraulique est encore plus rentable à l’usage, mais nécessite des travaux plus conséquents et demande un investissement de départ élevé. C’est un système où l’émission de chaleur est assurée par un réseau de tubes remplis d’eau à basse température et enfermés dans une dalle en béton.

Les limites et spécificités à prendre en compte

Intérieur d'un plancher chauffant de salle de bains

Vous l’avez déjà compris : la pose du plancher chauffant n’est pas une mince affaire ! Elle nécessite le plus souvent l’intervention d’un professionnel et a un coût assez élevé. Le plancher chauffant hydraulique est, d’ailleurs, recommandé surtout dans le neuf ou dans le cadre d’une rénovation importante. Dans ce deuxième cas, il faudra également penser à votre hauteur sous plafond, car ce genre d’installation surélève le sol.

Parmi d’autres inconvénients du plancher chauffant, citons son inertie (chauffer votre salle de bain prendra du temps), mais aussi son incompatibilité avec certains types de revêtements. En effet, s’il n’y a aucun souci pour le carrelage, il vous faudra demander l’avis du fabricant en cas de PVC ou de parquet spécial pièces humides dans votre salle de bain. Question entretien, le plancher électrique ne vous posera pas de problèmes, mais si vous avez choisi le plancher hydraulique, le contrat d’entretien devient indispensable avec une purge complète tous les trois ans maximum.

Si vous vous êtes décidés à opter pour du plancher chauffant, même si l’investissement est important, il sera amorti au bout de quelques années. Et vous aurez immédiatement un grand confort de chauffe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *